L’enquête publique portant sur la «carte positive de référence traduisant le cadre actualisé, associée à un productible minimal par lot permettant de développer le grand éolien à concurrence d’un objectif de 3800 GWh à l’horizon 2020» a démontré que les villages de Messancy, Guerlange et Longeau restaient déterminés à ne pas se laisser envahir par l’éolien industriel: des centaines de lettres (200 transmises au Collège Communal de Messancy, autant à celui d’Aubange) ont en effet été envoyées pour dénoncer cette carte et le cadre qu’elle traduit. C’est un magnifique succès à l’échelle de nos villages, nous avons sans nul doute apporté notre pierre à l’édifice.

Cette enquête a également été l’occasion de voir le village de Selange se joindre massivement à la cause. A Selange aussi on refuse unanimement la destruction programmée des paysages ruraux.

Merci à tous pour cette belle mobilisation, et pour votre détermination sans faille.