On a eu raison d’y croire: on a réussi. Le permis demandé par Electrabel pour implanter 3 éoliennes géantes derrière Magolux a été refusé par la Région Wallonne.

Merci à tous pour votre implication, ce combat face au géant Electrabel GDF Suez n’était certainement pas gagné d’avance. Il faut dire que notre mobilisation a été massive (369 objections remises à la commune d’Aubange, 606 remises à la commune de Messancy) et bien organisée. Nos réclamations ont été jugées recevables, elles portaient sur des aspects aussi essentiels que:

– l’implantation du parc: proximité des habitations, proximité des industries du zoning, proximité de voiries, proximité du périmètre de rénovation urbaine, non respect du PCA, localisation dans la zone d’approche de l’aéroport de Luxembourg, …

– l’environnement: destruction d’un espace forestier, impact sur la zone ornithologique 13 (Lorraine), dégradation du paysage de cuestas, bruits, effets stroboscopiques, …

– l’aspect financier: une seule entreprise (Magolux), une seule intercommunale (Idelux).

Les avis défavorables exprimés par les communes de Messancy et Aubange ont certainement pesé également, nous les en remercions.

A la lecture des motivations de refus, on se rend compte que la faune a également influencé la décision: la localisation du site au cœur du couloir migratoire des grues ainsi que la présence sur site de milans, pies-grièches et de 4 espèces de chauves-souris ont été déterminantes. En particulier, les chauves-souris se sont avérées de précieuses alliées, saviez-vous que 12 espèces différentes sont répertoriées dans un rayon de 10 km du site?

Même s’il reste à Electrabel GDF Suez une possibilité théorique de recours auprès du Ministre Di Antonio (eh oui, plus de Ministre Henry), on a peine à imaginer qu’ils produisent dans les prochains jours de nouveaux éléments. La partie semble bel et bien gagnée.

Restons vigilants pour le futur, tant sur ce site (qui vient de vivre son second refus d’implantation de parc éolien après le refus du projet Air Energy en 2007) que sur celui des 4 vents entre Messancy, Longeau et Guerlange. A cet endroit la partie se joue toujours, l’étude d’incidences est en cours de rédaction et WindVision souhaite plus que jamais y ériger ses maudites éoliennes.

Encore merci à tous et, comme l’heure est à la célébration de la victoire, nous fixons d’ores et déjà rendez-vous le 31/08 à la Stuff de Guerlange pour un barbecue dont les détails seront communiqués ultérieurement.